Bureau national  du Club D12 du 20 septembre.

Après les vacances du mois d’août le Bureau national du Club D12 s’est réuni le 20 septembre à Paris sous la présidence de Jean-Marie Cambacérès, pour mettre en œuvre les décisions prises lors des « Rencontres d’été » du 21 juillet et fixer le programme des actions du Club D12 jusqu’à la fin de l’année.

Ordre du jour :

–          Le point politique.

Toutes nos analyses de juillet se sont révélées pertinentes. Après un an et 9 mois du nouveau gouvernement et des « réformes » à tout va, dont plusieurs étaient injustes, les résultats ne sont pas au rendez-vous ni sur le plan de l’emploi, ni sur le plan économique, ni sur le plan de l’environnement, ni bien sûr sur le plan de la réduction des inégalités. De plus, tributaire de mauvaises décisions en début de mandat, le gouvernement va devoir laisser filer le déficit budgétaire et la dette de la France pour boucler le budget 2019. Cette absence de résultats, cumulé avec de nombreuses affaires dont l’affaire Benalla, des démissions, des comportements jugés déplacés… font que dans tous les sondages de la rentrée Emmanuel Macron a décroché. Plus des deux tiers des Françaises et des Français ne lui font plus confiance.

En temps normal cette situation pourrait bien être irréversible, mais En Marche n’a pas encore une opposition structurée en face et entend se servir des élections Européennes  pour se refaire une santé. Avec le slogan « les progressistes contre les nationalistes », En Marche essaie de rééditer l’opération de 2017, affaiblir les oppositions à vocation gouvernementale de gauche et de droite et faire monter les extrêmes pour apparaître comme le seul rempart. Ce slogan simplificateur est une nouvelle supercherie et de plus il est dangereux pour l’Europe. Le débat  n’est pas entre « progressistes » (qui seraient désignés par qui ?) contre  « nationalistes », ni  même entre  pro-européens et anti-européens, mais à l’intérieur des pro-européens (75% des électeurs de l’Union) le débat pour  «  quelle Europe ? », entre d’une part les Socialistes et Socio-démocrates et d’autre part les Libéraux et les Conservateurs. Il faut vite dénoncer partout cette supercherie par laquelle En Marche se définit comme « progressiste » et serait le seul à pouvoir combattre les « nationalistes ». Avec ce slogan, les « nationalistes » risquent de progresser partout. Dans un monde où le multilatéralisme est en danger, il faut stabiliser l’Union Européenne et ne pas prendre le risque de l’affaiblir encore plus en prenant le risque de la dynamiter.

2) Activités au 4ème trimestre.

– Continuer à défendre le Bilan de François Hollande.

– Dîner-débat : Nous avons l’accord de principe de Bernard Cazeneuve pour novembre. Nous lui avons proposé 3 dates et nous tiendrons au courant tous les membres du Club D12 dès que la date sera fixée.

– Nous essaierons aussi d’organiser une visite en province et un déjeuner de presse si nous avons les moyens et le temps.

– Nous allons demander un RV avec François Hollande.

– Nous allons demander aussi d’autres RV comme avec Virginie Rozière Secrétaire du Parti Radical de Gauche (« canal historique » qui n’a pas voulu fusionner avec les Radicaux Valoisiens)…

3) Refonte du document « Pour un Nouvel Elan ».

Comme promis en juillet, le document est à nouveau sur le site d’A2M. Tous ceux qui veulent y apporter des modifications sont les bienvenus par email en octobre et novembre. La synthèse sera faîte en décembre et l’adoption sera proposée  à nos membres en janvier. Nous aurons ainsi un nouveau texte de référence pour les élections Européennes et au-delà.

4) Convivencia : Cette idée doit être approfondie, sous l’appellation « Convivencia Europa ». Cela pourrait devenir une idée neuve en Europe et nous pourrions nous projeter, avec ce thème, dans le débat des Européennes. Une journée d’étude ou un colloque pourrait être organisé sur ce thème à Toulouse au premier trimestre 2019.

5) Divers :

– Il est rappelé à tous de payer ses cotisations car A2M manque de moyens financiers pour réaliser ses projets, payer le secrétariat et assurer la maintenance du site que fait toujours Solène Basmadjiev à titre bénévole.

– Il est rappelé à tous ceux qui le peuvent de se mettre sur le réseau WhatsApp du Club D12 par lequel nous communiquons plus rapidement et de s’inscrire sur Twitter par lequel nous faisons passer beaucoup d’infos et de réactions.

Webmaster 24 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *