Le Bureau national du Club D12 s’est tenu le 16 avril à Paris sous la présidence de Jean-Marie Cambacérès.

Ordre du jour :

  • Situation politique et sociale.

Un tour de table rapide fut fait sur de nombreux sujets d’actualité (Congrès du PS, réforme de la SNCF, frappes en Syrie, expulsion de la ZAD de NDDL, blocages des Universités, discours et interview du Président de la République, expulsion de diplomates russes, réforme constitutionnelle, loi asile et immigration…). Tout le monde n’avait pas les mêmes opinions sur tout, mais les échanges ont été amicaux et Jean-Marie Cambacérès essaya de trouver une synthèse en rappelant que pour telle ou telle réforme gouvernementale le Club D12 pouvait être d’accord, mais que sur la tonalité générale on décelait peu de mesures sociales et plutôt un souhait du gouvernement d’affaiblir le Parlement et les corps intermédiaires. Il rappela cependant l’accord entre les membres du Club D12, au moins pendant un an, à savoir : ne pas trop s’intéresser aux propos et attitudes d’Emmanuel Macron qui de toute façon est là pour 5 ans, critiquer ou non l’action du gouvernement selon les décisions et combattre En Marche (LRM) dont le but est de détruire les deux oppositions à vocation gouvernementale de droite ou de gauche, pour ne conserver comme opposant que la France Insoumise ou le Front National, quitte à radicaliser la vie politique et sociale pour cela.

Jean-Marie Cambacérès rappela qu’il avait envoyé aux 1000 membres l’information sur la signature de son livre par François Hollande le 23 avril à Paris en fin d’après-midi. Plus que jamais le Club D12 doit défendre le bilan du quinquennat précédent puisque le gouvernement est sans arrêt en train de le critiquer et même de vouloir l’effacer et que le PS est incapable d’en être solidaire. Nila Mitha et Florence Ginisty ont fait un texte de référence posté sur notre site depuis février.

  • Nos textes en discussion :

Outre le Bilan, deux autres textes ont été postés. L’un sur l’économie sociale et solidaire par Wenceslas Baudrillart et l’autre sur une politique européenne de l’Océan par Alain Pomès. Tout membre du Club D12 peut les commenter et envoyer des contributions.

Un autre texte sur la Convivencia va être posté pour lancer aussi le débat sur ce thème nouveau. Florence Ginisty va demander à Alem Surre-Garcia de le rédiger dès que possible.

Enfin nous allons lancer la procédure pour la mise à jour de notre texte « Pour un Nouvel élan ». Ce texte va aussi être remis sur le site afin que toutes et tous puissent envoyer des contributions pour son actualisation. Tout cela sera conclu aux « Rencontres d’été » fin juillet.

  • Prochain dîner-débat.

Après discussion la date en fut fixé au 5 juin et il se déroulera au Petit Riche. Christian Tardivon a proposé de s’en occuper comme d’habitude.

  • Prochaines réunions en région.

Jean Levain, chargé des déplacements en régions, s’était excusé mais a proposé par téléphone qu’elles se tiennent dans la région Nouvelle-Aquitaine autour du 14 et 15 juin. Marie d’Ouince s’est proposé pour nous donner des contacts dans une région qu’elle connait bien.

Jean-Marie Cambacérès en profita pour rappeler que sa dernière visite à Toulouse le 9 mars dernier avec : des intellectuels, des responsables d’entreprises, des professions libérales et beaucoup de jeunes avait été très positives. Il proposa qu’A2M adhère à Convergencia, un réseau d’associations occitanes présidé par l’avocat toulousain Jean-François Laffont. La cotisation est de 60 euros. Le Bureau donna son accord.

  • Prochain déjeuner de presse.

Marie d’Ouince proposa quelques dates qu’elle doit croiser avec la disponibilité des journalistes avant décision définitive. Mais ça ne sera pas avant début juin.

  • Rencontres d’été.

Florence Ginisty insista pour qu’on décide les dates aujourd’hui car elle souhaitait organiser la venue d’un groupe de jeunes de Toulouse et des environs à ces « Rencontres d’été ». Après le croisement des agendas des uns et des autres, les dates furent fixées au 21 et 22 juillet.

-Le Club D12 va essayer de mettre en place un réseau WhatsApp entre ces principaux responsables. Solène Basmadjuev, qui en sera chargée, demande donc à tous les membres d’A2M qui sont sur  WhatsApp de nous le dire. Et nous allons demander à certains responsables nationaux et départementaux de s’y mettre.

-Jean-marie Cambacérès demande à toutes et à tous de payer leurs cotisations et de relayer cette demande auprès de toutes et de tous les membres de notre réseau, si nous voulons maintenir notre indépendance et organiser les « Rencontres d’été » correctement.

L’ordre du jour étant terminé. Le président leva la séance  de ce bureau très studieux et productif, qui se termina par un verre de l’amitié.

 

Webmaster le 20 avril.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *