LIEN DE L’INSCRIPTION
Nous, citoyens de la société civile, tenons à la liberté, à l’égalité et à la fraternité. Mais que faisons-nous de nos valeurs, à l’approche de la présidentielle ? L’amour de la liberté, ce n’est pas la servitude de pensée qui amènerait à se croire stratège en se pliant à la seule hypothèse de la catastrophe annoncée d’un choix entre le FN et la droite ! La passion de l’égalité, ce n’est pas de se résigner à encore plus d’inégalités avec, comme unique débat, celui qui oppose ceux qui y adjoignent encore plus de discriminations et ceux qui s’en passent ! Le désir de fraternité, ce n’est pas de vivre chacun dans sa bulle ses coups durs, ses craintes, ses espoirs ou ses combats !

 

Nous, citoyens de la société civile, considérons qu’il est temps que nous prenions les choses en mains et que la société civile s’érige en société civique. Par nos expériences professionnelles, militantes, associatives, nous savons que nous vivons une période de profondes mutations. Nous savons que la démocratie ne peut plus se limiter à un vote tous les cinq ans autour de programmes gravés dans le marbre. Nous sommes déçus par la politique telle qu’elle est mais, en étant lucides, notre déception tient moins au non-respect de tel ou tel engagement qu’à l’incapacité d’établir des ponts pour que la société civile participe à la co-construction de l’avenir. L’efficacité suppose aujourd’hui de mettre en œuvre des méthodes d’association et de convergence dans l’action.

 

Nous, citoyens de la société civile, voulons que cessent la tentation de prise de distance et d’abstentionnisme ainsi que tous les petits calculs de billard à trois bandes. Il y a un impérieux besoin de renouvellement et ceci va bien au-delà d’une question d’âge des candidats. Nous entendons nous organiser pour que l’avenir ne s’écrive pas sans nous. Nous savons que l’Histoire est tragique  mais ce n’est pas une raison, bien au contraire, pour sacraliser la solitude du pouvoir. Nous nous proposons de mettre en œuvre une Alliance pour la France de demain.

 

Quel candidat pourrait relayer une telle ambition ? Tout dépendra d’un rapport de forces : notre capacité à nous organiser pour peser durablement sur les événements et la capacité de l’un des aspirants au pouvoir à écouter et à bousculer les règles pour savoir travailler avec d’autres dans la durée. Une telle personnalité existe-t-elle ? Le premier auquel nous nous adresserons est le Président de la République, s’il confirme vouloir être candidat. Il devra bien sûr rendre compte de son bilan. Mais s’il le fait en intégrant une parole juste sur ce qu’il a appris en étant au pouvoir, si cette parole relie sa transformation personnelle à la transformation collective et s’il est prêt, de surcroît, à souscrire aux engagements concrets que nous aurons imaginés sur de nouvelles façons de gouverner et d’associer la société civile, il pourrait alors être le candidat de cette Alliance pour la France de demain.

 

Pour jeter les bases de cette Alliance nouvelle et participer à la structuration d’une société civique, rendez-vous

 

LE MARDI 29 NOVEMBRE A 19H30 À LA BELLEVILLOISE,

19-21 RUE BOYER, 75020 PARIS.

 

Invitation de la part des premiers signataires :

RACHID BENZINE, islamologue et politologue ; JEAN-PHILIPPE DEROSIER, professeur de droit public ; STÉPHANE DISTINGUIN, entrepreneur numérique ; MURIEL HURTIS, athlète, championne du monde de 4×100 mètres en 2003 ; PHILIPPE LEMOINE, entrepreneur engagé ;ALEXANDRE LEROY, ancien président d’un syndicat étudiant ; SAKINA M’SA,créatrice de mode et entrepreneure sociale ; JEAN-MICHEL RIBES, auteur et metteur en scène.

INVITATION AG – 29 Novembre 2016

SE RENDRE A LA BELLEVILLOISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *