Le Groupe Permanent de Suivi de D12, équivalent à un Secrétariat national, s’est réuni le 15 décembre sous la présidence de Jean-Marie Cambacérès.

1)      Après le Bureau National du 2 décembre, le GPS a demandé à nouveau à tous les membres de D12 de ne pas se précipiter dans les soutiens à tel ou tel candidat à l’élection présidentielle, que ce soit dans le cadre de la primaire de la BAP ou en dehors. D12 a réaffirmé sa neutralité sur le plan collectif tout en laissant libre ses membres à titre individuel de voter pour les candidats qu’ils veulent compatibles avec les valeurs de D12. Le GPS demande aussi à tous de ne pas employer des mots blessants vis-à-vis des uns ou des autres, car cela ne facilitera pas les rassemblements futurs pourtant nécessaires et cela pourra servir d’arguments pour la droite. Il ne faut pas insulter l’avenir.

En effet D12 rassemble : des socialistes, des radicaux, des centristes, des gaullistes de gauche, des écologistes, des hommes et des femmes non encartés de la société civile… qui avaient comme ciment de leur unité le soutien à François Hollande. Ce dernier n’étant plus candidat, D12 ne prendra donc pas de position collective, à ce stade, pour maintenir son unité.

2)      D12 continuera à défendre le bilan de François Hollande : bilan dont on perçoit de plus en plus maintenant les aspects positifs.

3)      D12 va synthétiser les résultats de la consultation citoyenne par internet sur une trentaine de ses propositions. Les résultats seront diffusés officiellement et transmis à la presse le 6 janvier, lors de la cérémonie des vœux de D12.

4)      Le GPS invite tous ses membres et sympathisants, ainsi que les représentants des média, à un pot amical pour fêter la nouvelle année 2017, le 6 janvier à 18h30, « Chez Françoise » dans le salon des Premiers ministres.

5)      Le GPS constate que le renoncement de François Hollande à se représenter n’a pas provoqué de sursaut. La gauche et les forces de progrès sont encore plus fractionnées qu’avant et courent vers un échec assurée si n’apparait pas un élément nouveau significatif d’ici là. D12 continue à penser que François Hollande était et est encore le plus à même de pouvoir rassembler ce qui peut l’être dans la perspective de l’élection présidentielle et qu’il peut être un recours. D12 le remercie pour tout ce qu’il a fait pour la France pendant ces quatre dernières années et demi.

6)      D12 trouve beaucoup de banalités ou de démagogie dans les propositions des différents candidats. Certaines sont faîtes uniquement pour attirer l’attention, d’autres  sont très technocratiques, d’autres démagogiques… Pour sortir des sentiers battus, nous proposons quelques idées :

          En France : qu’une Conférence Nationale Permanente pour le Vivre ensemble soit instituée avec des déclinaisons Régionales. Qu’une dose significative de « proportionnelle » soit instituée pour les élections législatives et que la « réserve parlementaire » soit supprimée.

          En Europe : qu’un cours d’instruction civique commun soit dispensé dans tous les collèges et lycées d’Europe et qu’un programme Erasmus soit institué pour les lycéens et les apprentis. Qu’une grande politique Océanique soit lancée.

          Pour l’international : que soit créée un grand « Davos francophone » économique, social et culturel chaque année à l’île Maurice, pont entre l’Afrique et l’Asie.

          Pour la planète : que tout «habitant du monde » s’engage à ne pas « climatiser » son environnement (habitation, bureau, transport…) à moins de 21°C en été et à plus de 19°C en hiver.

7)      D12 adopte le principe de labelliser les candidats aux législatives qui le souhaiteront.

8)      Le GPS demande à Valéry Vuong d’aider Jean Levain à animer le réseau des correspondants régionaux de D12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *