Le Président de la République François Hollande a effectué trois dernières visites d’Etat en Asie ( Singapour, Malaisie et Indonésie) du 25 au 30 mars. Ces trois pays sont membres de l’ASEAN qui est devenu le 4ème partenaire commercial de la France au monde et où les exportations françaises ont atteint 14,6 milliards d’euros en 2016.

Pour ce dernier grand voyage présidentiel, François Hollande était accompagné de trois ministres : Jean-Yves Le Drian, Jean-Marie Le Guen et Christophe Sirugue, des parlementaires présidant les groupes d’amitié concernés de l’Assemblée Nationale et du Sénat, et quelques invités dont Jean-Marie Cambacérès en tant que président de France-Asie et président de la Section des Affaires Européennes et Internationales du CESE et Emilie Broussouloux journaliste à France 2 (Télématin). Faisaient aussi parties du voyages une cinquantaine de chefs d’entreprises et une dizaine de président d’universités ou d’organismes de recherche.

Singapour :

Singapour est une île avec seulement 6 millions d’habitants mais qui est le deuxième plus grand port et la troisième place financière du monde. Le taux de croissance en 2016 y a été de 2%. Le PIB par habitant y est de plus de 50000 dollars. Avec un volume d’échanges de 8 milliards d’euros, Singapour est le 1er partenaire de la France dans l’Asean et le 3ème en Asie après la Chine et le Japon. La France et Singapour entretiennent de très bonnes relations politiques. Jean-Yves Le Drian a participé chaque année depuis 2012 au Shangri-La Dialogue qui rassemble chaque année les ministres de la Défense de la zone Asie-Pacifique. La dernière visite Présidentielle avait été effectuée par Jacques Chirac en 2004.

A Singapour, Francois Hollande s’est entretenu avec Tony Tan Keng Yam Président de la République de Singapour et Lee Hsien Loong Premier ministre . Il a visité le campus de l’ESSEC Asia-Pacific, rencontré les membres du French Tech Hub et participé au dîner-d’Etat à l’Istana, le Palais présidentiel. Le soir tard avec un petit bateau il effectua une visite privée de l’île de LVMH avec les ministres et Jean-Marie Cambacérès. Le lendemain au Jardin National de Orchidées, il participa à la cérémonie traditionnelle de l’orchidée consistant à donner son nom à la dernière espèce d’orchidée hybride créée. Il ouvrit ensuite le Forum de l’innovation France-Singapour, puis visita la deuxième phase du nouveau terminal des containers réalisé par CMA-CGM et le Port de Singapour qui permettra d’accueillir bientôt 4 millions de containers par an. Il fit une intervention devant l’ISEAS (Institut des études de l’Asie du sud-est) et visita la National Gallery Singapore. Une partie de la délégation visita aussi l’Alliance Française. Au cours de cette visite de nombreux accords ont été signés dans tous les domaines : économiques, commerciaux, scientifiques, culturels ainsi que dans le domaine de la sécurité et de la défense. Avant de s’envoler pour Kuala-Lumpur, le président rencontra la communauté française forte de 15000 personnes.

Malaisie :

La Malaisie est un pays à monarchie constitutionnelle de 32 millions d’habitant dont le PIB par habitant est environ de 10000 dollars. Sa croissance a été de 5% en 2016 et les échanges commerciaux avec la France se sont montés à 4 milliards de dollars. La dernière visite présidentielle avait été effectuée par Jacques Chirac en 2003. La France a une forte coopération en matière de défense avec ce pays et est en discussion avec lui pour l’achat de 18 avions Rafale.

A Kuala-Lumpur, François Hollande s’est entretenu avec SM le Yang Di-Pertuan Agong XV Sultan Muhammad V Roi de Malaisie, et le Premier ministre Najib Razak. Il s’est ensuite rendu sur la base aérienne de Subang où le Rafale a été présenté aux hautes autorités Malaisiennes. Le Président a ensuite visité le Musée d’art islamique puis a remis les insignes de commandeur de Légion d’Honneur à Michelle Yeoh. Une partie de la délégation a eu par ailleurs une réunion de travail avec le Président du Sénat. Au cours de cette visite de nombreux accords furent aussi signés en matière économique et commerciale ainsi que dans le domaine de la sécurité et de la défense. Un accord cadre culturel fut aussi signé par le Musée Guimet. Alors qu’une pluie diluvienne s’abattait sur Kuala-Lumpur le Président rencontra ensuite la communauté française forte de 3500 personnes et participa au dîner d’Etat de 500 personnes offert par SM le Roi, avant de s’envoler pour Jakarta.

Indonésie:

Avec 257 millions d’habitants l’Indonésie est une grande puissance émergente : 4ème pays le plus peuplé du monde, 40% du PIB de l’Asean, pays musulman le plus peuplé du monde avec un taux de croissance de 5% en 2016. Il est aussi le plus grand archipel du monde avec 17000 îles. Le PIB par habitant est de 3400 dollars. Les échanges avec la France représente 4 milliards de dollars. Aucune visite présidentielle n’avait eu lieu dans ce pays depuis celle de François Mitterrand en 1986. La France est le deuxième bailleur bilatéral de ce pays avec 1,5 milliards d’euros de financement de l’AFD qui a 10 ans d’expérience dans ce pays. Situé sur des détroits stratégiques, ce pays a signé un partenariat stratégique avec la France en 2011.

A Jakarta François Hollande s’est entretenu avec le Président de la République Joko Widodo. L’Indonésie ayant un régime présidentiel, il n’y a pas de Premier ministre. Pendant ce temps une partie de la délégation avait une séance de travail avec le président de l’Assemblée Nationale. Le Président Hollande participa ensuite au déjeuner d’Etat offert par le Président Widodo au palais présidentiel Merdeka. Au cours de ce déjeuner, Jean-Marie Cambacérès put s’entretenir avec Md Puan Maharani ministre de la culture, fille de l’ancienne Présidente Megawati et petite-fille du père de l’indépendance le premier Président Soekarno, ainsi qu’avec Md Yenny Wahid directrice de la Wahid Foundation et fille de l’ancien Président Wahid.

Après le déjeuner d’Etat, Francois Hollande remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur au PDG de Lion Air, participa à une séquence « économie créative, numérique et industries culturelles » en présence de Catherine Deneuve, puis participa à une table ronde sur le partenariat maritime et le développement durable. Pendant cette visite une trentaine d’accords ont été signés dans les domaines économiques et commerciaux, dont huit « régaliens » engageant les deux Etats en matière de sécurité et de défense, de développement durable, de recherche, ainsi que sur l’innovation, le tourisme et le domaine maritime. Le total des accords signés par les entreprises s’est monté à environ 2,6 milliards de dollars.

Avant son retour vers la France le Président de la République a rencontré la communauté française forte de 4500 personnes. Son dernier discours, particulièrement mobilisateur et optimiste reçut des applaudissements enthousiastes. La dernière Marseillaise du quinquennat jouée à l’étranger fut particulièrement émouvante pour de nombreux membres de la délégation présidentielle. Après l’hymne national et avant de repartir pour Paris, François Hollande se lança dans un long bain de foule particulièrement chaleureux comme il les affectionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *